Tourisme & Voyage

Les meilleurs endroits pour pratiquer les sports nautiques à Madagascar

150 views Leave a comment

Madagascar est connue pour être une île paradisiaque, renfermant une faune et une flore hors du commun. Ce n’est pas pour rien qu’il figure parmi les meilleures destinations à voir absolument, et qu’il a raflé pour la troisième fois consécutive la première place en ce qui concerne les destinations vertes de l’Océan Indien. Mais d’un autre côté, la Grande île réserve des spots surprenants pour tous les adeptes de sports nautiques.

Surfer sur les vagues des spots vierges de Madagascar

Un des plus gros avantages des spots de la Grande île est qu’ils ne sont pas touchés par le tourisme de masse ou du moins pas encore. Cependant, il faut savoir que les spots de surf et de kitesurf-windsurf sont différents.

Un des sites les plus prisés, c’est la station balnéaire de Mahambo, au nord-est de l’île avec des vagues allant jusqu’à 5 m. Les professionnels peuvent remonter plus haut, vers Sambava, à l’embouchure de la rivière qui sillonne la région où il est possible de prendre des tubes. Des droites, des gauches, des beach breaks et autres, un spot qui promet de ne pas vous décevoir.

Au sud-ouest de Madagascar, dans la province de Toliara, on retrouve un spot encore peu connu du public qui vaut le détour, celui de Lavanono. Et enfin plus à l’Est, la plage de Libanona où de nombreux camps de surfs ont été aménagés pour initier les novices.

Madagascar, destination de choix pour les véliplanchistes et les kitesurfeurs

Les amateurs de glisse et de sensations fortes pourront vivre une expérience inoubliable. Le climat de Madagascar est propice à la pratique du kitesurf et du windsurf.

Le plus célèbre site de kitesurf et de windsurf de Madagascar se trouve au nord de l’île, dans la Baie de Sakalava. Non seulement c’est la deuxième plus grande baie de la planète après celle de Rio de Janeiro, mais elle offre également un paysage à couper le souffle. Le vent Varatraza (l’alizé du Sud-Est) y souffle 95 % du temps du mois d’avril à novembre.Ce qui fait de ce spot un endroit idéal pour du freestyle-freeride. De plus, c’est le lieu de prédilection des écoles de kitesurf à Madagascar. C’est là que Nicolas Bigot a décidé de monter sa propre école, étant lui-même passionné par les sports nautiques de glisse.

Toujours plus haut, à l’extrême nord de l’île vous pourrez rider sur la Mer d’Émeraude, dans la baie de Babaomby, au point de rencontre de l’Océan Indien et du Canal de Mozambique.

L’archipel qui renferme Nosy-Be promet également un séjour kitesurf de rêve. Malgré que la zone soit un peu plus protégée du vent que les autres, il est toujours possible de rider sur les plages de l’île aux parfums.

Une autre destination, c’est le spot de Vinanibe, à Fort-Dauphin. Les fonds sont sablonneux et très peu profonds ce qui minimise les dangers et les risques de blessures surtout pour les débutants. Par contre, la meilleure période pour y rider se situe entre septembre et octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *