Tourisme & Voyage

« No tinc por ! » Un cri d’unité espagnol contre le terrorisme

346 views Leave a comment

Au lendemain des attentats de Barcelone et de Cambrils, l’Espagne relève la tête et clame fort « No tinc por ! », « je n’ai pas peur ! ». Ce cri haut et fort lancé par plus de 100 000 personnes le vendredi qui a suivi les événements fait désormais office de message d’unité face au terrorisme en Espagne.

Un moment de recueillement rempli d’émotion

Le vendredi qui a suivi les attaques, quelque 100 000 personnes se sont rassemblées sur la place de Catalogne à Barcelone, à proximité de la Rambla pour rendre hommage aux victimes. Le roi Felipe, le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, ainsi que le président de la région catalane, Carles Puigdemont sont également venus.

La minute de silence pendant laquelle la foule s’est complètement figée a été brisée par une salve d’applaudissements et par un « No tinc por ! No tinc por ! » lancé d’une seule voix par toutes les personnes présentes. « Je n’ai pas peur ! » un cri puissant et un message d’unité contre l’horreur du terrorisme.

Reprise de la vie quotidienne en douceur

Trois jours de deuil national ont été décrétés, mais la vie a doucement repris son cours à Barcelone. Nationaux et étrangers en visite ont rejoint les lieux des drames sur la Rambla et à Cambrils pour se recueillir, déposer les fleurs et des messages de soutien, allumer des cierges en mémoire des victimes des attentats.

Pour rajouter plus de force à ce cri d’unité, La Rambla endeuillée a été de nouveau ouverte au public. Promeneurs et touristes sont revenus en masse sur la place comme pour montrer toute la signification du « No tinc por ! », « Je n’ai pas peur ! » en catalan.

Le tourisme se porte bien

L’affluence des touristes sur La Rambla et à Cambrils au lendemain des attentats prouve que ces derniers ne semblent plus impressionnés par ce type d’événements. D’après le président de TourCom, Richard Vainopoulos, étant donné que plus un pays n’est à l’abri du terrorisme, les touristes ne s’en formalisent plus et ils se contentent de vivre avec. De plus, si bon nombre d’entre eux ont choisi de finir leur séjour, peu de réservations pour la destination Espagne ont été annulées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *