Divers

Comment fonctionne une alarme incendie ?

103 views

Une alarme incendie est un dispositif permettant d’alerter les occupants d’une maison de la présence d’un feu. Son objectif est de permettre aux personnes présentes de se mettre à l’abri et de prévenir les services d’urgences. Pour assurer la mission de détection et d’information, le système se base sur une suite d’appareils qui travaillent ensemble. Et ce, qu’il s’agisse d’une alarme incendie type 1 ou d’une alarme incendie type 4.

La fonction de détection et d’avertissement

Dans son fonctionnement, les composants dédiés à la détection vont déclencher le système d’alarme incendie. Il s’agit souvent d’un détecteur de fumée, d’un capteur de température ou d’un capteur de monoxyde de carbone. Mais le système peut aussi être déclenché manuellement. Dans ce cas, il est doté d’un boîtier particulièrement destiné à cet usage. En outre, les alarmes incendie pour particulier permettent généralement de signaler la présence d’un feu à l’aide d’un bouton SOS.

Dans tous les cas, une fois que l’alarme est déclenchée, elle va alors avertir les occupants grâce à un signal. Ce dernier peut être visuel ou sonore selon le modèle. Dans les deux cas, il a pour fonction d’informer la présence de flammes ou de fumées. D’une manière générale, une alarme incendie se compose d’une sirène qui se met à retentir en cas d’alerte. Mais en fonction des équipements, cette signalisation sonore peut être accompagnée d’un signal d’avertissement lumineux.

Par ailleurs, il est à noter que l’installation des différents composants du dispositif est d’une grande importance. Notamment pour assurer son fonctionnement et sa sécurité. Il est ainsi préconisé de ne pas placer un détecteur de fumée à capteur optique proche d’un four ou d’une plaque de cuisson. Cela pourrait déclencher intempestivement l’alarme. Il existe également d’autres règles spécifiques qui s’appliquent dans un immeuble ou une copropriété.

Que faire en cas de déclenchement accidentel ?

Une alarme incendie peut parfaitement se déclencher de façon intempestive. La cause peut être une fumée issue de la combustion de cigarettes ou de la cuisson de nourriture. Dans ce cas, vous devez arrêter l’alarme manuellement pour couper la sirène. Ensuite, il ne reste plus qu’à désactiver le détecteur qui a occasionné l’alerte. En même temps, il faudra aussi évacuer toute la fumée pour éviter un second enclenchement.

Que dit la loi ?

En France, l’installation d’un système d’alarme incendie est une obligation légale. Depuis mars 2015, la loi dite Morange encadre l’utilisation de ce dispositif dans tous les foyers. Par exemple, dans un appartement à louer, il incombe au propriétaire de placer au minimum un détecteur autonome de fumée. Le règlement est différent pour un établissement à vocation professionnel, c’est-à-dire, qui reçoit du public ou des salariés. Dans ces bâtiments, l’alarme incendie doit être intégrée à un système de sécurité incendie ou SSI. Ce système doit alors comprendre un dispositif de prévention et d’alerte, et des équipements pour l’extinction des flammes. Pour l’emplacement, ils peuvent être installés au désenfumage, au compartimentage de certaines zones, ou à l’arrêt automatique de certaines installations techniques.

Bref, pour votre choix, sachez que certains professionnels proposent un système d’alarme avec télésurveillance. Si vous en optez, l’information sera directement transmise au centre de télésurveillance en cas d’incendie. Une équipe se chargera alors d’analyser la situation et d’avertir les services d’urgence en cas de besoin. Quoi qu’il en soit, dénichez le système le plus adapté à vos attentes avec Promat sécurité. Vous trouverez sur le site une gamme complète d’alarme incendie, convenant à toutes les demandes.