Hi-tech

Peu connectée, la Belgique?

109 views Leave a comment

L’Union internationale des télécommunications (UIT) a récemment dévoilé l’édition 2017 de son classement des pays les plus connectés. Étonnement, notre plat pays ne figure pas en bonne posture, alors que les premières positions étonnent. Zoom. 

L’UIT a un objectif: connecter tous les habitants de notre belle planète. Un projet ambitieux. Cet organisme, qui dépend de l’ONU, entend ainsi défendre « le droit fondamental de chacun à communiquer ».

Dans cette optique, l’UIT publie chaque année le classement des pays les plus connectés, en vue d’établir un bilan de la situation actuelle.

L’Islande, numéro 1

La palme du pays le plus connecté revient cette année (roulements de tambour) à l’Islande. Cette « terre de glace », qui prend place entre le Groenland et la Norvège est donc résolument le meilleur élève!

Sur les deux autres marches du podium, on retrouve la Corée du Sud et la Suisse. Le top 5 est complété par le Danemark et le Royaume-Uni.

La Chine, les Pays-Bas, la Norvège, le Luxembourg et le Japon clôturent ce top 10.

La Belgique: trop peu connectée

Et la Belgique dans tout ça, nous direz-vous? Eh bien il convient de descendre bien davantage dans la liste pour en retrouver la mention puisque nous ne figurons qu’à la 25ème place de ce classement!

La Suède (11ème), l’Allemagne (12ème), la France (15ème), les États-Unis (16ème), l’Estonie (17ème), Monaco (19ème), Israël (23ème) et Malte (24ème) occupent donc des meilleures places que la nôtre.

Si l’on s’attarde à l’évolution entre 2016 et aujourd’hui, bien que notre situation n’était alors guère enviable, notons une dégringolade de deux positions. L’Irlande a cette année ravit la couronne à la Corée du Sud alors que les Pays-Bas sont passés de la 10ème à la 7ème place!

C’est l’Érythrée qui termine au plus bas de classement, soit à la 176ème place. Notons également les résultats du Canada, 29ème, du Portugal, 44ème, de l’Italie, 47ème, de la Tunisie, 99ème, de l’Algérie, 103ème, ou encore de l’Inde, 134ème.

Si l’UIT demeure encore éloignée de l’objectif poursuivi, l’optimisme est de rigueur:

« Les conclusions du rapport de cette année indiquent que des avancées simultanées dans les domaines de l’Internet des objets, de l’analyse des mégadonnées, de l’informatique en nuage et de l’intelligence artificielle amèneront des innovations exceptionnelles et une transformation profonde des entreprises, des gouvernements et de la société, ce qui contribuera au bout du compte à améliorer les conditions de vie partout dans le monde. » 

Et de poursuivre:

« Cette révolution, qui va se produire au cours des prochaines décennies, offrira de nouvelles perspectives en même temps qu’elle engendrera de nouveaux défis, et aura des incidences dont nous ne saisissons pas encore toute l’ampleur. Pour tirer parti des avantages qu’elle apportera, les pays devront mettre en place des conditions propices au déploiement d’infrastructures de réseaux et de services de prochaine génération et adopter des politiques propres à favoriser les expériences et l’innovation, tout en atténuant les risques potentiels pour la sécurité des informations, le respect de la vie privée et l’emploi. »

Rendez-vous l’année prochaine pour le suivi de la situation!

Si, en attendant, vous souhaitez modifier vos modalités d’accès à internet, n’hésitez pas à faire appel aux services de Proximus, implanté à Verviers et ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *