Services Entreprises

Déclarez votre téléassistance et profitez de réductions d’impôts

101 views

La mise en place d’un système de téléassistance peut être indispensable pour renforcer la sécurité à domicile. Ce service permet également de bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt sur les frais d’abonnement au centre d’écoute. Des démarches doivent toutefois être faites dans le cadre de l’obtention d’une défiscalisation sur la téléassistance.

Les avantages fiscaux de la déclaration de téléassistance 

Jusqu’en 2017, seules les personnes imposables pouvaient bénéficier d’une réduction d’impôts pour le service de téléassistance. À partir de 2018, toutes les personnes qui déclarent leurs revenus peuvent bénéficier de cet avantage fiscal. Une aide de l’État peut donc être octroyée sous forme de réduction d’impôts si vous êtes imposable et sous forme de crédit d’impôt si vous ne l’êtes pas. La téléalarme à domicile étant un service déclaré « service à la personne », la réduction d’impôts s’élève à 50 % des dépenses réalisées pendant une année. Il est important de déclarer le service chaque année sur la feuille d’impôt sur le revenu afin de réduire progressivement le montant à payer par l’abonné. 

Les démarches pour déclarer la téléassistance 

Dans un premier temps, vous devez vous munir d’une attestation fiscale délivrée par l’organisme de téléassistance. Il s’agit d’un document qui vous permet de déterminer précisément les dépenses inhérentes aux services à la personne effectuées au cours de l’année. Vous devez ensuite renseigner ce montant sur l’une des lignes de la Feuille 4 – Cadre 7 « Réductions et crédits d’impôt » en fonction de votre situation familiale et personnelle : la case 7DB pour les retraités et la case 7DL pour les aidants ayant souscrit un service de téléassistance à un tiers âgé de plus de 60 ans. Les sommes dépensées pour les prestations effectuées seront directement déduites de l’impôt sur le revenu. Dans le cas où le montant de la réduction est plus élevé que l’impôt, la somme qui reste vous sera versée par le Trésor Public. 

Le service de téléassistance : comment choisir ? 

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à vouloir rester le plus longtemps possible chez elles. Pourtant, la diminution des capacités physiques, les troubles sensoriels et la baisse de vigilance liés à l’âge peuvent augmenter les risques d’accident grave. La mise en place d’une téléassistance peut donc être nécessaire pour renforcer la sécurité des seniors à la maison.

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir le système de téléassistance adapté, dont l’état de santé de la personne à surveiller et son niveau d’autonomie. Parmi les différents services proposés, la téléassistance classique consiste à équiper le bénéficiaire d’un dispositif — sous forme d’un médaillon, d’un bracelet ou d’une montre — qui peut être activé par pression sur un bouton pour envoyer l’alarme. L’alerte est ensuite transmise à une centrale d’écoute et sera prise en charge par un téléopérateur. Après avoir évalué la gravité de la situation, le téléopérateur peut prévenir les secours qui interviennent rapidement dans le domicile de la personne âgée, si le cas le nécessite.

Il est également possible d’installer un système de téléassistance doté de capteurs de mouvements. Conçus pour analyser les déplacements de l’occupant, ces appareils permettent de déclencher automatiquement l’alerte en cas d’absence anormale d’activité ou un mouvement pouvant suggérer une chute ou un malaise.