Divers

Tour d’horizon sur la carte grise de type « collection »

223 views

Bien que l’achat d’une voiture neuve ou récente soit nettement plus avantageux à tous les niveaux (confort, performance, fiabilité, économie, etc.), de nombreuses personnes ont un penchant particulier pour les véhicules anciens. Dans ce cadre, il est possible pour les propriétaires de véhicule de plus de 30 ans, qui n’est plus en production et qui a gardé ses spécificités techniques de demander une carte grise « collection ». Cette dernière a évidemment ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients.

Pourquoi opter pour la carte grise collection ?

Pour les personnes qui possèdent une voiture ancienne, l’ajout de la mention « collection » sur la carte grise n’est pas obligatoire après l’achat. Cela permet néanmoins de bénéficier de certains privilèges notamment en ce qui concerne le contrôle technique. En effet, le CT obligatoire pour les voitures de collection immatriculée avant 1960 a été supprimé depuis 2017. Il n’est donc plus nécessaire d’effectuer un contrôle technique tous les deux ans comme pour les véhicules enregistrés au régime classique.

De même, les propriétaires ne sont plus tenus par des échéances arbitraires. Ils sont toutefois encouragés à mener des entretiens réguliers afin de garantir l’état et la fiabilité du véhicule. Disposer d’une carte grise de type « collection » permet également d’échapper à toute restriction de circulation tout en évitant les procédures d’immobilisation en cas de sinistre. Une voiture de collection hors d’usage ou gravement endommagée peut donc être réparée ou restaurée, sans être immobilisée, contrairement aux véhicules de plus de 30 ans avec une carte grise classique.

En outre, cette mention permet d’éviter les contraintes de l’homologation nationale, car il n’est pas nécessaire de fournir un certificat de conformité ou autre document spécifique pour obtenir une immatriculation. À noter d’ailleurs qu’il est possible d’arborer des plaques d’immatriculation spécifiques (sur fond noir et sans identifiant territorial) sur les voitures de collection.

Carte grise collection : les inconvénients

Bien que la carte grise collection offre bel et bien des avantages intéressants, les démarches pour une demande sont assez contraignantes. Il faut, en effet, fournir et/ou remplir de nombreux documents : les justificatifs de domicile, une attestation du constructeur à l’organisme d’immatriculation (ANTS ou prestataire agréé), un formulaire Cerfa de demande d’immatriculation, etc. Il est également interdit d’utiliser une voiture dotée d’un certificat d’immatriculation de collection à des fins professionnelles. Enfin, cette mention ne dispense pas les véhicules de la taxe sur les plus-values.