Divers

Quel antidérapant poser sur votre bateau ?

241 views

Un grand nombre d’accidents sur les bateaux de plaisance de particuliers est dû à des glissades et des chutes sur le pont ou dans les coursives. Limiter, voire éliminer les risques implique de trouver un moyen de rendre cette zone de l’embarcation moins dangereuse malgré l’humidité. Il s’agira toutefois de choisir la plus fiable et la plus durable.

Les solutions classiques

Dans la plupart des cas, les surfaces sur lesquelles les risques de glissade et de chutes sur un bateau sont recouvertes d’un produit ou de matériaux aux propriétés antidérapantes. Les solutions les plus souvent mises en œuvre sont :

  • La peinture antidérapante (qui peut s’écailler au fil du temps et de l’exposition aux vents et aux sels marins et ainsi entraîner une perte en adhérence plus ou moins importante) ;
  • Les tapis et revêtements en matières plastique ou en caoutchouc (qui doivent être bien choisis pour un rendu visuel satisfaisant) ;
  • Les parquets et lames en bois (qui exigent un entretien souvent contraignant pour assurer leur durabilité, mais qui est particulièrement esthétique).

Le liège, un matériau qui a la cote

Comme antidérapant pour bateau, le liège fait actuellement partie des alternatives privilégiées par de nombreux propriétaires. Ce matériau, issu de l’écorce des chênes lièges, présente des avantages très intéressants. Il est naturel, donc écologique. Il résiste bien à l’humidité et à l’agression du sel. Il est également imputrescible. Et enfin, il apporte même un petit plus à la sécurité des navigants puisque tout comme il empêche de glisser, il est aussi assez souple pour amortir les chutes.

Il existe diverses manières d’installer un antidérapant en liège sur le pont et les sols susceptibles de devenir glissantes sur un bateau. La première consiste à coller des plaques de liège sur les surfaces concernées. Il est aujourd’hui facile de trouver ces matériaux auprès de vendeurs spécialisées, qui peuvent aussi proposer la pose si vous n’êtes pas très bricoleur.
La poudre de liège peut aussi être utilisée. Elle sera pulvérisée sur les zones à traiter, préalablement enduite d’une colle de type résine époxy bi-composants. Il faudra notamment ensuite poncer afin d’obtenir une surface homogène et régulière, mais assez rugueuse pour optimiser la fonction antidérapante.

L’option DIY

Pour l’option DIY de l’antidérapant en liège pour votre bateau, vous pouvez collecter des bouchons en liège et les couper en petites rondelles épaisses d’un demi-centimètre. Vous pourrez ensuite confectionner un tapis  en les posant sur la surface enduite de résine époxy bi-composants. Il faudra probablement poncer pour lisser le tout après séchage.