Divers

Guide pour bien nourrir ses koï au fil des saisons

119 views Leave a comment

La nourriture est un point essentiel pour permettre à vos koï de bien se développer. Une nourriture de qualité pour vos poissons aura une influence sur ses couleurs ainsi que sa croissance. Nous vous donnons des conseils pour bien nourrir vos koï.

L’alimentation des koï

La nourriture suivant les saisons

Il existe de nombreux types de nourriture pour poissons koï, chaque type a ses spécificités et ses utilisations en fonction des saisons.

L’hiver

Lorsque les températures baissent en dessous des 8°C, il est important de ne plus donner à manger à vos koï. Les koï peuvent ralentir leur organisme afin de se priver de nourriture durant l’hiver et de puiser dans les réserves faites durant toute l’année. Il est fortement déconseillé de donner à manger aux poissons durant cette saison. En effet, ceux-ci peuvent développer des problèmes intestinaux graves. De plus, les koï resteront dans les profondeurs de l’étang pour éviter toute forme de gel. En leur donnant à manger, vous risquez de les faire remonter à la surface et ainsi de les piéger dans le gel hivernal.

Le printemps

A partir de 8°C, vous pouvez à nouveau nourrir vos poissons. Privilégiez la nourriture à base de germes de blé pour une meilleure digestion (type wheat germ).

L’été

Lorsque les températures se stabilisent au dessus des 15°C, vous pouvez recommencer à donner de la nourriture d’été riche en protéines. Attention à réaliser cette transition de manière progressive: diminuez la quantité de la nourriture à base de germes de blé et rajoutez de la nourriture d’été. Enfin, nous vous conseillons de distribuer la nourriture quotidienne sous forme de plusieurs rations au fil de la journée. Ainsi, le koï aura le temps de bien digérer et vous ne risquez pas de polluer l’eau car ce sont entres autres les résidus de nourriture pour poisson qui polluent l’eau.

Lorsque les température dépassent les 20°C, choisissez de la nourriture riche en protéines (de type growth). A partir de 28°C, il faut arrêter de donner de la nourriture car le transit des koï fonctionne mal dans des températures extrêmes.

L’automne

Commencez à diminuer la quantité ainsi que le nombre de fois où vous nourrissez vos koï. Le cycle inverse est à refaire lorsque les températures descendent en dessous de la barre des 15°C: moins de nourriture d’été et plus de nourriture à base de germes de blé. Entre 10 et 12°C, ne donnez plus que de la nourriture à base de germes de blé et de façon réduite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *