Divers

Comment traiter la calvitie précoce ?

163 views Leave a comment

Les problèmes liés à la chevelure sont nombreux et un bon nombre de personnes souffrent actuellement d’un souci à ce sujet. Les causes de ces affections sont diverses et sont en fin de compte propres à chaque individu. Dans le cas de la calvitie précoce, on a entre autres, le stress, mais aussi les carences ainsi que les effets d’un traitement médicamenteux. Ce genre de problème est de plus en plus courant de nos jours. Traiter la calvitie précoce est toutefois possible en appliquant quelques astuces pratiques.

  1. Comment détecter la calvitie précoce ?

Avant de s’attaquer à la résolution du fameux problème de la calvitie précoce, il est impératif d’en savoir davantage sur ce mal qui peut toucher différentes tranches d’âge, notamment à partir de 14 ans. On peut constater que les causes de cette affection capillaire entrent en relation directe avec l’état de santé général du patient. Il est toutefois nécessaire de distinguer la perte bénigne de cheveux et la véritable calvitie précoce. Les symptômes qui devraient alerter sont les suivants :

  • chez les femmes : une tendance à avoir la raie des cheveux de plus en plus dégarnie.
  • Chez les hommes : les zones au niveau des tempes, du front, du toupet, ainsi que du tourbillon et de la tonsure, deviennent dégagées de jour en jour.

Dans tous les cas, une perte de cheveux importante (à raison de plus de 1 000 cheveux par jour) doit impérativement pousser les victimes à aller consulter un médecin. Ce sera le praticien qui définira de manière précise s’il s’agit d’une véritable calvitie précoce.

Se tourner vers les solutions naturelles

Dans le cas où la calvitie précoce est déclarée, il ne faut surtout pas paniquer. Des solutions existent pour limiter et enfin guérir de ce mal qui peut devenir gênant à la longue. Les alternatives naturelles sont notamment prisées par les patients pour les services intéressants qu’elles proposent. Parfois, l se peut même que ces solutions naturelles soient les plus indiquées pour les personnes qui suivent déjà un traitement médicamenteux, qui est souvent à l’origine de leur perte de cheveux.

Prendre des compléments alimentaires anti chute cheveux représente une astuce assez courante pour aider, dans un premier temps à stopper l’alopécie. Cela est une étape plus qu’importante. Par la suite, le patient peut favoriser la pousse des cheveux en consommant des compléments alimentaires croissance cheveux. Par ailleurs, il est fortement déconseillé de prendre ce type de complément sans en parler à son médecin. De plus, ils ne viennent en général que renforcer le traitement que ce dernier prescrira à l’individu, victime de calvitie précoce.

Opter pour la microgreffe de cheveux

Pour ceux et celles qui ne peuvent espérer ou encore n’ont pas la patience d’attendre la repousse des cheveux, il est tout à fait possible d’opter pour la microgreffe de tiges capillaires. Cette opération consiste à implanter des greffons folliculaires sur la zone dégarnie de la tête du patient. Ces greffons appartiennent à ce dernier et sont prélevés dans la zone arrière de sa tête. Pour finir, la réussite de la microgreffe nécessite l’intervention d’un expert dans cette technique. Cela est essentiel dans le sens où le praticien devra être en mesure de déceler l’évolution de la calvitie et de choisir la bonne zone où placer les implants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *