Divers

Comment bien choisir un groupe hydraulique ?

53 views

Pour assurer la performance d’un système hydraulique, le groupe hydraulique est un équipement très intéressant. En effet, il permet de fournir un bon débit et une pression aux systèmes hydrauliques. Pour ce faire, il se compose de 6 éléments indissociables. En l’occurrence, le moteur électrique, la pompe, le réservoir, le distributeur, le filtre et le limiteur de pression. Si vous envisagez d’utiliser ce type de matériels, sachez qu’il est nécessaire de trouver le bon modèle. C’est-à-dire, celui qui sera parfaitement adapté à vos besoins. Dans ce cas, vous devez tenir compte de certains critères pour faire le bon choix. Mais lesquels ? Retrouvez la réponse dans cette brève !

La puissance nominale

Pour avoir un groupe hydraulique adéquat à l’usage prévu, vous devez définir la puissance nominale nécessaire. Ce choix dépendra alors du débit et de la pression que vous souhaitez. Dans tous les cas, vous devez tenir compte de 3 principaux points pour bien la déterminer. Commencez alors par la pression nominale nécessaire au fonctionnement des récepteurs. Elle est exprimée en bars. Ensuite, poursuivez par le débit nominal qui est exprimé en litres par minute. C’est le volume du fluide envoyé par la pompe en un temps donné. Enfin, terminez par la puissance du moteur, exprimée en kilowatts, pour entraîner la pompe. C’est le produit du débit multiplié par la pression.

Par ailleurs, il faudra aussi considérer l’environnement pour bien définir la puissance nominale nécessaire. Il s’agit ici de l’environnement dans lequel sera déposé le groupe. C’est un critère déterminant pour la durabilité des composants. Ainsi, vous devez vous demander sur vos réels besoins. Notamment si vous avez besoin d’une option de préchauffage de l’huile ou d’un refroidissement par exemple. Enfin, l’usage prévu constitue aussi un autre critère important pour éviter tout éventuel échauffement.

Le moteur

La définition de votre moteur est essentielle en fonction de votre source d’énergie. Pour activer votre pompe hydraulique, vous aurez le choix entre le moteur thermique, électrique et pneumatique. En général, les deux premiers modèles sont les plus utilisés. Voici donc ce qu’il faut savoir pour bien choisir.

– Le moteur thermique est alimenté par de l’essence, du diesel ou du gaz. Il est ainsi intéressant si vous ne disposez pas de courant électrique. C’est aussi le modèle adapté pour les besoins en forte puissance pendant une courte durée.

– Le moteur électrique, quant à lui, fonctionne grâce à l’électricité. Il peut être alimenté par un courant continu, via la batterie d’une voiture, ou alternatif en usine ou atelier.

– Le moteur pneumatique nécessite un circuit pneumatique pour fonctionner. Il est principalement utilisé dans les zones explosives.

La taille

En fonction de votre application, vous aurez besoin d’une pression et d’un débit différent. Dans ce cas, la taille du groupe peut être importante. Sachez alors qu’il existe 3 types de groupe hydraulique couramment utilisés sur le marché. Vous pouvez choisir un microgroupe possédant un débit maximal de 5l/min et une pression maximale de 200 bars. Le mini central hydraulique, quant à lui, dispose d’un débit de 30l/min et d’une pression de 250 bars. Enfin, les groupes hydrauliques industriels ont un débit et une pression selon le cahier des charges du client.

Pour trouver la solution qui vous convient, les conseils d’un professionnel dans le domaine est indispensable. Pour cela, l’équipe d’OCGF est disponible pour vous accompagner dans votre achat. De plus, le site vous propose un large choix de groupes hydrauliques en fonction de vos besoins.