Divers

Comment agir face à une diarrhée aiguë

107 views Leave a comment

En France, les problèmes intestinaux sont légion. En effet, en raison de la pauvreté en nutriments des aliments que nous ingurgitons chaque jour, notre flore intestinale s’en voit de plus en plus détruite créant des problèmes comme la diarrhée. De plus, la médecine moderne ne traitant plus les causes, mais uniquement les symptômes ne permet plus au patient de retrouver une vie saine. Pour faire face à cela, une nouvelle forme de médecine, dite « intégrative », a vu le jour afin de traiter de manière globale les problèmes intestinaux. Évidemment, pour un traitement d’appoint, le Smecta ou l’Imodium seront toujours des références et permettront de passer une bonne semaine, mais il faudra éviter la prise d’une boisson énergétique à base de caféine comme le Coca-Cola en raison d’études récentes démontrant leur inefficacité face à la diarrhée. Ici, nous aborderons les solutions afin d’agir sur une diarrhée aiguë ou chronique.

Les précautions à prendre en cas de modification de la texture des selles

Avant toute chose, il est important de prendre en compte le cas de la diarrhée du nourrisson. Qu’elle soit liée à une gastro-entérite ou à tout autre problème d’ordre digestif, il ne faudra pas jouer les apprentis sorciers en contactant sans plus attendre son pédiatre ou à défaut, son pharmacien qui pourra vous conseiller sur la marche à suivre.

Dans tous les cas, qu’on soit dans le cadre de diarrhées aiguës ou non, quelques mesures d’hygiène seront à prendre dès l’apparition des premiers signes cliniques. Il faudra veiller à vous laver régulièrement les mains avec du savon et à stopper toute forme d’alimentation acidifiante pour le corps. Dans la partie suivante, nous aborderons les traitements au long terme pour prévenir des diarrhées.

Micro-organismes responsables de la diarrhée aiguë

Si vous cherchez comment agir face à une diarrhée aiguë, les antibiotiques ne sont que rarement la solution. Quel que soit le type d’infection, des études récentes ont démontré l’importance de l’utilisation du mycélium en complément d’huiles essentielles afin de modifier la flore intestinale et de se débarrasser des virus présents.

Le second point à prendre en considération sera la présence de FODMAP dans l’alimentation. Les FODMAP sont des composants pouvant modifier par exemple la perméabilité intestinale, ou influencer grandement la non-absorption de certains éléments essentiels au bon fonctionnement des organes. De manière générale, on évitera le lait et plus exactement le lactose.

Pour vous aiguiller dans la voie de la guérison, des spécialistes de la médecine intégrative se feront un plaisir de vous accueillir afin d’effectuer certains tests non invasifs qui permettront de déceler le type de pathologies dont vous êtes le sujet et de mettre en avant certaines maladies chroniques. Après avoir recueilli quelques données, un protocole pourra être mis en place afin de faire de la diarrhée un ancien souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *