Divers

Chirurgie réfractive: définition et avantages

1562 views

Il est un terme de plus en plus fréquent en matière d’ophtalmologie: la chirurgie réfractive. Qu’elle est-elle? En quoi consiste-t-elle? À qui s’applique-t-elle? Quels en sont les avantages? Les inconvénients? Tentons d’en apprendre plus…

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive?

La chirurgie réfractive, parfois appelée kératochirurgie, est la chirurgie de l’œil qui vise à corriger les troubles de la vision de manière permanente et définitive. L’objectif de la chirurgie réfractive est donc de passer outre les prothèses visuelles de correction optique traditionnelles que sont les lunettes de vue et autres lentilles de contact.

La chirurgie réfractive consiste en des interventions extra-oculaires (réalisées directement sur la cornée ou la sclérotique) et intra-oculaires (réalisées sur le cristallin, entre la cornée et l’iris ou entre l’iris et le cristallin).

La chirurgie réfractive s’attaque à de nombreux troubles de la vue. Citons, entre autres, la myopie, la presbytie, l’hypermétropie ou encore l’astigmatisme. La chirurgie réfractive recours à divers outils: appareils, lasers, implants ou lentilles intra-oculaires, instruments chirurgicaux, etc. Parmi les nombreuses techniques utilisées en chirurgie réfractive, citons par exemple la photo-kératectomie réfractive, abréviée PKR et le lasik, qui visent à remodeler la cornée à l’aide d’un laser.

Si le terme de chirurgie réfractive nous parvient aujourd’hui plus fréquemment qu’auparavant aux oreilles, c’est parce que les différentes techniques en la matière ne cessent d’évoluer. Profitons-en pour rappeler le caractère relativement neuf de ce type de chirurgie puisque les premières opérations ont été menées pour la première fois en 1970 seulement!

La chirurgie réfractive: pour qui?

Si nous savons désormais quels sont les objectifs de la chirurgie réfractive, à savoir venir à bout de nombreux troubles de la vision tout en ne recourant pour autant pas aux lunettes de vues ni aux lentilles, reste qu’elle ne s’applique pas à tout le monde.

Seuls les plus de 18 ans peuvent en effet y prétendre. Le défaut visuel à corriger doit également être jugé stable. La vision, une fois corrigée (lunettes ou lentilles) doit également être correcte. Pour savoir si une personne est éligible à la chirurgie réfractive, il lui suffit de consulter un ophtalmologue.

Avantages et inconvénients

Si la chirurgie réfractive peut véritablement révolutionner la vie de certains patients, reste qu’elle comporte toute de même un certain nombre de risques. Si les complications sont rares et les technologies sécurisées, le risque zéro, rappelez-vous, n’existe pas…

La chirurgie réfractive étant aujourd’hui relativement tendance, nombreux sont les professionnels qui choisissent de se spécialiser. À la recherche d’un ophtalmologue spécialisé en chirurgie réfractive à Saint-Vith et alentours? Cliquez ici!