Tourisme & Voyage

Aventure en Thaïlande : visite des parcs nationaux

261 views Leave a comment

La Thaïlande est une destination très prisée des amoureux de la nature. Elle compte un grand nombre de sites magnifiques à visiter. Un séjour dans la partie nord du pays permet aux touristes d’explorer le parc national de DoiInthanon. Ce dernier est situé à environ 115 km de la ville de Chiang Mai. La plupart des excursionnistes s’y rendent en transport public depuis Chang PhuakGate. Incontournable, cet espace de 482 km² est reconnu pour sa faune et sa flore qui est à son summum de beauté entre décembre et février. On n’y aperçoit pas trop de mammifères. Par contre, la région abrite près de 400 espèces d’oiseaux, dont le pouillot à face grise. Les vacanciers qui profitent de cette visite verront également des chutes d’eau spectaculaires telles que la cascade de Namtok Mae Ya qui s’écoule le long d’une falaise de 280 m. C’est une pure merveille ! Mis à part tout cela, DoiInthanon est caractérisé par deux pagodes royales connus respectivement sous les noms de PhraMahathatNaphamethanidon et PhraMahathatNaphaphonphumisiri. Dotés de jardins et de vues panoramiques magnifiques, ces endroits sont parfaits pour se ressourcer.

Les trésors du parc national d’Erawan

Lors d’un voyage Thaïlande, ce serait dommage de ne pas visiter le parc national d’Erawan. Cette aire protégée se trouve quelque part dans la province de Kanchanaburi, à l’ouest du territoire thaïlandais. Elle est à deux heures de route de la capitale, Bangkok. Elle séduit les vacanciers par la beauté de ses cascades en dessous desquelles on peut se baigner dans une eau limpide, fraîche et douce. Ceux qui y arrivent tôt le matin, vers 8h, pourraient rencontrer des singes qui viennent se rafraîchir. Le parc d’Erawan possède également un agréable sentier botanique bien balisé qui longe la rivière Mong Lai et quatre grottes, Mi, Rua, Wang Bahdan et Phartat. À noter que le parc est ouvert de 8h à 16h tous les jours de la semaine. L’entrée est facturée entre 200 et 300 baht, soit à peu près 5 euros. Pour profiter de la visite, il est conseillé de porter de bonnes chaussures de randonnée et un maillot de bain.

Le parc national de KaengKrachan, un vrai sanctuaire de vie sauvage

Un séjour Thaïlande permet aux voyageurs du monde de découvrir de véritables paradis naturels tels que le parc national de DoiInthanon et le parc national d’Erawan. Mais cette option leur offre également l’opportunité d’explorer la réserve de KaengKrachan qui est localisée près de la ville-district de Hua Hin, bordée à l’est par la frontière Birmanie et jouxtant la réserve naturelle de Tanintharyi. Couvrant une surface d’environ 2 900 km², celle-ci sert d’habitation à plus de 420 espèces d’oiseaux, 57 espèces de mammifères et 300 espèces de papillons. Elle abrite des léopards, des ours, des macaques à face rouge, des éléphants, des buffles, des panthères nébuleuses, des chacals dorés et tant d’autres animaux sauvages. Pour vivre une expérience inoubliable dans cette zone, les trekkeurs peuvent louer des tentes et y camper.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *