Services Entreprises

Comment assurer l’efficacité énergétique des data centers ?

75 views Leave a comment

Aujourd’hui, les entreprises souhaitent s’engager davantage dans la transition écologique. Dans ce sens, les établissements qui disposent d’un data center, doit trouver des solutions pour réduire drastiquement leur consommation énergétique. Mais quelles sont les solutions possibles ?

Dans cet article, nous allons présenter l’intérêt des data centers, et évoquer les éléments qui entrent en jeu quand il s’agit d’optimiser la consommation d’énergie des centres de données.

Qu’est-ce qu’un data center ?

Les data centers sont, ni plus ni moins, des lieux physiques permettant de stocker des données numériques. Un centre de données (data center) est une infrastructure par zone assez complexe : serveurs, systèmes de stockages, routeurs, firewall, commutateurs de réseau, routeurs, système de distribution d’énergie, de ventilation, et de refroidissement.

Un data center doit assurer à la fois une bonne disponibilité électrique et climatique, et être fonctionnel en matière de télécommunication. C’est pourquoi une maitrise optimale de l’énergie électrique est indispensable. D’autant plus, que cela nécessite un déploiement et une couverture des services 24h/24 et 7j/7, sans coupure et avec un maintien d’une bonne température dans la salle informatique. Un data center est donc énergivore.

Comment mesurer les performances énergétiques d’un data center ?

La performance énergétique est l’axe le plus important pour la fiabilité des data centers. Il faut une consommation énergétique optimale. Pour mesurer la performance énergétique des data centres, on utilise le PUE (Power Usage Effectiveness).

Ce dernier se base sur la consommation électrique en kWh sur une année. La consommation totale du data center est divisée par la consommation nette des équipements informatiques (consommation IT). Il faut savoir qu’un data center ancien (années 80-90) peut consommer tout autant qu’un data center récent, s’il est rénové tout au long de sa vie.

La gestion du flux d’air pour éviter la surconsommation

Au sein des centres de données, on retrouve une zone dédiée à la climatisation et la ventilation de l’air. Les installations doivent être adaptées selon l’activité du bâtiment.

Ces terminaux vont s’occuper de la production et de la distribution du froid, pour souffler l’air conditionné dans locaux informatiques. De plus, cette zone doit disposer d’une centrale de traitement de l’air pour renouveler les locaux en air neuf.

Pour éviter la surconsommation, la mise en place d’une ventilation par le plancher est une solution optimale. De même, concernant la gestion de l’humidité il faut pouvoir apporter une solution permettant d’augmenter la durabilité des du matériel. En effet, l’humidité peut fragiliser les composants. L’installation d’armoires de climatisation de précision permettent de refroidir l’air conditionné et de réduire l’humidité dans l’air. Ces dernières assurent performance, fiabilité et maintenabilité des data centers.

Qui contacter pour assurer la qualité de l’air dans les data centers ?

Pour améliorer l’efficacité énergétique dans un data center, il est nécessaire d’installer des solutions permettant d’assurer une bonne qualité de l’air dans cet environnement. Il faut donc contacter une entreprise spécialisée dans le domaine de la climatisation de précision pour faire des économies d’énergie. La climatisation d’un data center contribue à une réduction de la consommation énergétique de l’établissement dans lequel il s’y trouve. Choisissez bien votre prestataire qui pourra vous garantir une qualité de service sur mesure et optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *