Informatique

Agile et Scrum : où en sont les pionniers de la gestion de projet actuellement ?

174 views Leave a comment

Actuellement, le secteur du management de projet semble concerner tous les secteurs. En quelques années, ce domaine a su faire parler de lui avec une telle intensité que même les prévisions les plus exactes ont été dépassées. L’arrivée des méthodes agiles et Scrum a vraiment marqué le début du troisième millénaire. Et puisqu’on a souvent tendance à dire que les chiffres ne mentent pas, le mieux serait de se référer aux statistiques si on veut en savoir davantage sur le contexte actuel. Plus de 15 millions de nouveaux emplois d’ici l’horizon 2020, forte croissance dans la branche de la création de logiciel de gestion, mais où en est-on réellement avec ces nouvelles approches ?

Les impacts des méthodes Agiles en quelques chiffres

Comme dans de nombreux domaines, des études sont menées chaque année pour évaluer l’avancement des pratiques dans celui de la gestion de projet. Selon les experts, les méthodes agiles affichaient déjà un taux de réussite de 42 % en 2011 en matière de développement logiciel, soit 3 fois plus que les techniques traditionnelles. On estime que ce chiffre devrait dépasser les 65 % en 2018. Les résultats actuels tendent à confirmer de plus en plus les prévisions quand on sait que plus de 90 % des participants aux récentes enquêtes menées affirment que l’application du manifeste agile leur a permis d’améliorer leur management en général. Plus de 84 % des sondés reconnaissent que la nouvelle approche a de réels impacts sur la productivité puisqu’elle permettait d’accéder de nouveaux outils et de faciliter le suivi de projet en ligne.

La première place revient à Scrum en raison de l’efficacité du cadre méthodologique qu’il propose. Le Framework semble avoir séduit plus de 60 % des équipes agiles. On le considère comme faisant partie des bonnes pratiques bien que pour l’avancement de certains projets, 25 % des utilisateurs le combiné avec d’autres approches agiles. L’Extrem Programming est, selon toujours les chiffres, le meilleur ailier de Scrum. Plus d’effets tunnels ni de cycle en V (en cascade), ce sera plutôt l’amélioration continue, l’auto-organisation, l’itération et le développement incrémental.

L’agilité a encore de beaux jours devant elle

Avec les méthodes agiles, les projets qui ont pris des années à se réaliser ne demandent plus que des mois voire des semaines. Les sprints ont bien révolutionné le travail des développeurs. Aujourd’hui, les professionnels ont la capacité de créer des fonctionnalités à grande valeur ajoutée, de mettre en place des plans d’action plus efficaces, de mieux montrer leur implication dans le projet. Les experts ont plus de marge de manœuvre dans la gestion des risques et le respect du cahier des charges.

La conduite du changement a ouvert la porte à une nouvelle vision dans l’art de relation client et de leadership. Plus de 70 % des sociétés et agences utilisent des logiciels de gestion de projet axés sur ces domaines. À l’horizon 2020, l’industrie de la santé va aussi se mettre dans la course et revoir ses systèmes de gestion. L’agilité aura alors réussi à créer 30 % de postes supplémentaires, une aubaine pour le marché de l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *